Manifestations

Associations

Jeunesse

Compétition

à Lire…

Le Gaphil

Accueil

Bibliographie

Mis à jour le 25/04/2022

BIBLIOGRAPHIE

Articles Dossiers

Sites Internet

Bibliographie

Archives

Le Transsibérien, Courriers Europe-Asie 1903-1941.

Seconde édition, revue, corrigée et augmentée.

À la suite de la parution de son premier ouvrage, de nombreux collectionneurs ont fait parvenir à l'auteur des reproductions de pièces ayant emprunté le Transsibérien.

De nouveaux éléments lui ont permis de constater des incohérences dans les premières hypothèses. En association avec Guy DUTAU, il a donc repris son travail. Grâce à des recherches approfondies dans la presse d'époque et surtout avec l'aide d'un logiciel informatique, les horaires pour le trajet Europe-Asie ont été validés, ainsi que les hypothèses concernant les routes postales utilisées pour le Japon, de même que pour la Chine où ces voies sont complexes. Il était donc indispensable de réviser et de compléter cet ouvrage afin de mettre les dates et les itinéraires en conformité, le fond restant inchangé ainsi que la Forme.

Broché A4, 104 pages au prix de 30€ + port 5€

Contacts : bruno.bonnet0@orange.fr ou guy.dutau@wanadoo.fr


Le Transsibérien, Régularité et Irrégularités dans le transport du courrier de l'Europe vers l'Asie.

Dans son ouvrage « Courriers Europe-Asie 1903-1941 », Bruno BONNET signalait déjà l’existence de certaines irrégularités dans le transport du courrier par le Transsibérien. À la suite de cette publication, de nombreux collectionneurs lui ont communiqué de nombreuses pièces, permettant de constituer à ce jour un recensement exhaustif. Rejoint dans ses recherches par Guy DUTAU, ils ont entrepris l’exploitation statistique des voies postales utilisées entre l’Europe et l’Asie, ainsi que la durée des trajets pour parcourir la plus longue ligne de chemin de fer au monde. S’appuyant sur une importante documentation, les auteurs ont recoupé les pièces de leur recensement avec des documents d’époque, ce qui a permis d’établir avec précision les voies postales, la durée des trajets normaux, et les causes des irrégularités, très variées et souvent inconnues des amateurs d’histoire postale de cette période.

Relié A4, 244 pages au prix de 70€ + port 10€

Contacts : bruno.bonnet0@orange.fr ou guy.dutau@wanadoo.fr


Flânerie dans la Carte postale aluminium

Ce livre recense les cartes en aluminium-métal du début du siècle dans le monde, puis les cartes aluminium-papier semi-modernes et modernes.

La feuille mince brute ou contrecollée, colorisée ou gaufrée connait une incroyable diversité d’usage au début du siècle. On inventorie ces cartes dans toutes les fêtes carillonnées et autres. Ces cartes couvertes d’aluminium donnent éclats et brillance aux pensées de l’expéditeur.


Cet ouvrage est disponible à l’adresse suivante :

valette.fran31@gmail.com


ou au 06 84 53 02 48, au prix de 45€ frais de port compris en courrier suivi.

  


Jihel raconte Couté

Arrivé tout droit de sa Beauce natale en 1898, sur la colline de Montmartre jalonnée de cabarets et d’ateliers d’artistes, Gaston Couté (1880-1911), poète et chansonnier, est venu écorcher un public bourgeois en bousculant la tradition chansonnière sociale, y ajoutant son idéologie anarchiste et les accents subversifs de son patois paysan. « Poète maudit », il reste repris par des dizaines d’artistes, comme : Piaf, Lavilliers, ….

C’est cette même fibre anarchiste, celle qui pousse à la révolte, qui a conduit Jihel (Jacques Lardie), ce dessinateur caricaturiste contemporain, libertaire aux mille talents, à mettre en scène au travers de plus de 240 cartes postales, le chemin tumultueux de la courte vie de bohême du poète/chansonnier, en y ajoutant une pointe d’uchronisme.

Un préambule de Thierry Delmotte (APBB – Gaphil) relate la vie de Gaston Couté dans un style particulier, en jouant le visible, tout en créant l’apparence.

92 Pages quadri en format A4. Coût : 27,00 € + frais de port 6,45 €


Contact : janick.jacquet@gmail.com


La désinfection du courrier en France et dans les pays occupés

Depuis une soixantaine d’années, aucun ouvrage n’avait fait le point sur les lettres désinfectées — « purifiées » — en France et dans les pays occupés ou conquis. Guy DUTAU qui étudie activement ces lettres (et leurs textes) depuis plus de 30 ans, avait publié en 2017 un ouvrage de référence sur ce sujet (676 pages), ouvrage réédité un an plus tard. Cette réimpression est aujourd’hui épuisée, mais fait toujours l’objet d’une demande très importante. De plus, les lecteurs ont été nombreux à signaler des informations nouvelles et, poursuivant ses propres recherches, l’auteur a rencontré des documents inédits. Par ailleurs, la pandémie due au SARS-CoV-2 responsable de la COVID-19 a fait apparaître des correspondances troublantes avec de nombreuses épidémies/pandémies importantes du passé, telles que la variole et la pandémie grippale de 1918-1919, grippe H1N1, dite « grippe espagnole », qui avaient été oubliées et qu’il fallait « revisiter ». Enfin, dans sa présentation initiale, l’ouvrage ne comportait pas d’indications permettant d’évaluer la rareté des lettres, sinon leur valeur.

C’est pourquoi, à la suite d’un travail passionné de deux ans, Guy DUTAU propose aujourd’hui cette seconde édition, entièrement revue et augmentée de très nombreux documents inédits, à tous les amateurs d’histoire postale et d’histoire en général.


Contacts : guy.dutau@wanadoo.fr ou 06 15 72 19 25



Une page de l’histoire de Saint-Marin…et de ses timbres

Le nouveau livre d’Antoine Sidoti vient de paraître

Située entre l’Italie centrale et septentrionale, enclavée entre l’Émilie-Romagne et les Marches, à une quinzaine de kilomètres de la Mer Adriatique, la République de Saint-Marin est un micro État de 61.196 km2, aux frontières inchangées depuis 1463, et de 33.0000 habitants.

Sait-on qu’à l’instar de sa « Mère » italienne, royale et mussolinienne, la République de Saint-Marin eut son propre Ventennio, – vingt années de gouvernement fasciste, entre la Première et la Seconde Guerre mondiale –, sous l’égide d’un Parti Fasciste Saint-Marinais (PFS) admiratif de Mussolini ?

 Sait-on aussi qu’après la chute de ce gouvernement intervenue le 28 juillet 1943 sous la pression populaire, trois jours seulement après     l’arrestation du duce en Italie, les hommes du Ventennio saint-marinais ont voulu revenir au pouvoir ? Cinq d’entre eux, ont réussi à figurer au sein du premier gouvernement démocratique de l’après fascisme. Cela dans une période de pacification citoyenne (octobre 1943 - août 1944) où, dans l’Italie du nord, Mussolini dirigeait la République Sociale   Italienne de Salò, entièrement contrôlée par les Allemands.

Sait-on enfin que certains Saint-Marinais rêvent encore de nos jours de ce fascisme-là, qu’ils qualifient volontiers de doux, et rêvent de leur bienfaiteur bien aimé, Mussolini qui, à trois reprises, avait honoré la petite République de visites mémorables ?

Le livre d’Antoine Sidoti raconte cette histoire à rebondissements et à facettes multiples en s’appuyant sur une importante documentation, inédite en France, et notamment, de manière omniprésente, la philatélie.

Elle se mêle à la documentation traditionnelle qui constitue le fil conducteur de cette histoire. À des titres divers, toutes les      émissions de timbres de l’époque sont analysées. L’Auteur a   systématiquement interrogé deux expressions étatiques par excellence, particulièrement choyées par    le régime : les émissions postales et    la numismatique, qui en ponctuent l’ascension et la chute.

Les émissions sont importantes pour le pouvoir. Importantes pour renflouer le maigre Trésor du pays, autant que comme expression politique et idéologique. Les émissions postales marquent la marche en avant d’un gouvernement qui les associe à des inaugurations d’œuvres du régime et à des festivités d’anniversaire de   personnages et d’événements historiques dont il s’approprie l’éclat. Elles donnent à la petite capitale du pays, pendant le Ventennio, un air de fête permanent.

Cette version saint-marinaise stéréotypée des jeux romains du cirque d’antan prend à Saint-Marin la forme de manifestations indiscutables “car” traditionnelles. La représentation des timbres et les conditions de leurs émissions respirent l’air du temps, « sous le ciel de saphir saint-marinais ».


L’auteur : Antoine Sidoti, membre de l’Amicale philatélique de Nanterre, est docteur en langues et littératures étrangères, et il est l’auteur de plusieurs ouvrages d’histoire, de littérature, utilisant souvent la philatélie comme outil 

Le Monténégro et l’Italie durant la Seconde Guerre mondiale. Histoire, mythes et réalités, Paris, CNRS Éditions, 2003.

– Partisans et tchetniks en Yougoslavie durant la Seconde Guerre mondiale. Idéologie et mythogenèse, Paris, CNRS Éditions, Paris, 2004.

– L’utilisation du poète Njegoš du fascisme au titisme. Timbres-poste et propagande en Yougoslavie, Paris, Édilivre, Coll. « Universitaire », 2008

- – Pierre II Petrović Njegoš, La Couronne de montagne (« Gorski vijenac »). Épisode historique vers la fin du XVIIe siècle, Traduction française, introduction et notes par Antoine Sidoti & Christian Cheminade, Paris, Non Lieu, 2010.

– Quintus Tullius Cicéron, Petit mémoire pour une campagne électorale, Correspondance, Astronomiques, & Marcus Tullius Cicéron, Discours “In toga candida”, Correspondance, Présentés, traduits et annotés par Antoine Sidoti & Christian Cheminade, Paris, Les Belles Lettres, 2016.


Le livre peut être commandé sur le site : www.editionsnonlieu.fr. Règlement par PayPal ou carte bancaire,


1911 La révolte des Cossiers champenois

Si vous êtes carCouverture1911.pdftophile, si vous aimez l’histoire, alors cet ouvrage est fait pour vous. Son auteur, Thierry Delmotte, est connu pour ses présentations en compétition nationale. Entre autre, sa collection « La Saint Barthélémy des vins » fut récompensée par une médaille d’Or.

L’AIPCA (Association Informer par la Carte Postale Ancienne) l’a soutenu et accompagné pour la publication de cet ouvrage imposant qui relate la révolte des vignerons ou « Cossiers » champenois en 1911.

Cette édition au format 20 x 28 cm comprend 320 pages imprimées en deux couleurs sur papier couché 135gr satiné 2 faces, regroupant plus de 600 cartes postales, témoignages et commentaires.

L’ouvrage sortira en fin mars / début avril 2019 au prix public de 35,00 € TTC (plus port et emballage). Les chèques ne seront encaissés qu’à partir du 2 avril 2019, soit après la parution.


Télécharger le bon de réservation



 中国-Chine - Cartes postales stéréoscopiques (1900-1910)

Dans la Collection CART’OUTREMER, Patrice Garcia et Gisèle Vivance vous proposent une étude sur les cartes postales stéréoscopiques de Chine éditées début du XXè siècle. Un chapitre traite des appareils de prise de vue stéréoscopique et des stéréoscopes. Un second chapitre présente les photographes et éditeurs puis les cartes postales des photographes Jules Gervais-Courtellemenont et L. Sans. Deux annexes tentent un essais de datation de ces cartes.

Étude de 40 pages couleurs reliés au format 21 x 29,7 cm -  Disponible au prix de 19 € (frais de port compris).

Commande à adresser par courriel à : sylgis55@orange.fr


hbergeur php mysql hebergement de site web
rencontre Bibliographie